Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

René Char

René Char


Si l’homme parfois ne fermait pas
souverainement les yeux,
il finirait par ne plus voir
ce qui vaut d’être regardé.

Derniers articles

Chute et rechute...

Ce feu ...

Gabriel Garcia Marquez

Des asiles et des fous

MIKHAÏL BAKOUNINE (3)

MIKHAÏL BAKOUNINE (2)

Mikhaïl Bakounine

Monologue

CITATIONS - TERENCE